Incendie de Notre-Dame de Paris : un symbole national

FRANCE 3

L'incendie à Notre-Dame de Paris lundi 15 avril a remis en lumière l'importance du monument historique aux yeux des Français et dans l'histoire de France.

Depuis plus de huit siècles, son imposante silhouette domine le cœur de Paris. Régulièrement, ses cloches célèbrent les moments forts du christianisme comme ceux de notre histoire. Notre-Dame est autant le refuge du petit peuple dès le Moyen-Âge, que le monument qui accueille la Sainte couronne au XIIe siècle. Elle a toujours été considérée comme le symbole de la capitale. "Ça a été une sorte de lieu de rassemblement des Parisiens face à l'histoire, au moment de la Révolution, on n'a pas voulu la détruire, on en a fait un temple de la raison. Et puis au XIXe siècle, Napoléon y est allé, il y a fait son sacre en 1804, le baptême de son enfant en 1811", explique Fabrice D'Almeida, historien et professeur d'histoire contemporaine.

Le monument le plus visité de la capitale

Si Victor Hugo immortalise la cathédrale, un siècle plus tard, Notre-Dame est une étape incontournable dans la libération de Paris. Le 26 août 1944, quelques heures après le départ des troupes allemandes, y est célébré en présence du général de Gaulle un magnificat de la Libération. Les années passent et la cathédrale reste le monument le plus visité de la capitale et celui qui accueille de nombreuses cérémonies, comme les obsèques de Charles de Gaulle, de Georges Pompidou ou encore de François Mitterrand. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne