Incendie de Notre-Dame de Paris : quelle protection pour les monuments ?

FRANCE 3

À la basilique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), plusieurs détecteurs et alarmes traquent le moindre début d'incendie.

L'incendie dévastateur qui a ravagé Notre-Dame de Paris lundi 15 avril pose la question de la sécurité au sein des monuments historiques. France 3 est allée à la basilique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) afin de rendre compte des mesures prises pour éviter les catastrophes au sein d'édifices implantés dans le cœur d'une ville. À Saint-Denis, la basilique contemporaine de Notre-Dame n'a plus de charpente en bois, elle a brûlé au XIXe siècle.

Une ossature métallique

L'ossature est aujourd'hui métallique, sauf pour le clocher qui reste le principal risque avec ses poutres millénaires. En hauteur, un détecteur optique traque la moindre fumée, mais le système reste perfectible. "On a un test qui doit être fait. Un test de foyer avec un vrai feu qui sera installé ici prochainement", explique Saadia Tamelikecht, conservatrice de la basilique. Et cela afin de tester les alarmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne