Incendie de Notre-Dame de Paris : pourquoi l'incendie est-il difficile à maîtriser ?

FRANCE 2

Notre-Dame de Paris continue de se consumer, malgré les efforts des pompiers qui luttent dans des conditions compliquées.

Un feu hors norme, une flèche consumée et une charpente transformée en un gigantesque brasier. L'incendie de la cathédrale Notre-Dame qui a débuté peu avant 19 heures lundi 15 avril s'avère très difficile à maîtriser. Les 400 pompiers mobilisés n'arrivent pas à éteindre les flammes, car l'édifice est immense sur l'île de la Cité bordée par la Seine qui rend l'accès difficile. Les 18 lances à incendie atteignent difficilement le haut de la cathédrale.

Impossible de passer par les airs

Pour ceux qui se demandent pourquoi intervenir par les airs est difficile, la Sécurité civile a répondu via Twitter : "Hélicoptère ou avion, le poids de l'eau et l'intensité du largage à basse altitude pourraient en effet fragiliser la structure de Notre-Dame et entraîner des dommages collatéraux sur les immeubles aux alentours". Sauver Notre-Dame n'est pas acquis, annonce le ministère de l'Intérieur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne