Comment faire des dons pour Notre-Dame en évitant les arnaques ?

Dans son communiqué, la Fondation du patrimoine souligne qu\'elle \"ne fait aucune relance téléphonique par mail, courrier ou téléphone. Toutes ces démarches sont frauduleuses\". 
Dans son communiqué, la Fondation du patrimoine souligne qu'elle "ne fait aucune relance téléphonique par mail, courrier ou téléphone. Toutes ces démarches sont frauduleuses".  (CAPTURE ECRAN don.fondation-patrimoine.org)

La Fondation du patrimoine, habilitée à recevoir les dons des particuliers, incite à refuser tout démarchage téléphonique, par e-mail ou par courrier. "Toutes ces démarches sont frauduleuses", assure-t-elle dans un communiqué. 

C'est officiel : la collecte lancée par la Fondation du patrimoine pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame a atteint les "20 millions d'euros de petits donateurs", a annoncé Stéphane Bern, samedi 20 avril, sur franceinfo. Depuis mardi, au lendemain de l'incendie, un appel aux dons a en effet été lancé sur le site Fondation-patrimoine.org. Mais certains ont tenté de profiter de l'élan de générosité pour tenter d'arnaquer des particuliers. Après des appels téléphoniques frauduleux et des envois d'e-mails usurpant le titre de la Fondation du patrimoine, une enquête a été ouverte, vendredi 19 avril, par le parquet de Paris pour "escroquerie en bande organisée". Si vous souhaitez faire un don pour aider à la reconstruction de Notre-Dame, franceinfo vous aide à y voir plus clair pour éviter toute arnaque.

Privilégier les sites officiels

Plusieurs cagnottes Leetchi ont fleuri de façon spontanée au lendemain de l'incendie. L'une, intitulée "Financement des réparations de Notre-Dame de Paris", a ainsi déjà dépassé les 46 000 euros de dons. Sur sa page, son organisateur précise avoir été contacté par "les services de conformité et de certification de Leetchi afin de garantir le bon versement des fonds, en parfaite transparence, au recteur de la cathédrale Notre-Dame de Paris et au diocèse".

Mais l'idéal est encore de donner à l'un des quatre établissements d’utilité publique habilités à collecter des dons. Il s'agit de la Fondation du patrimoine, du Centre des monuments nationaux, de la Fondation Notre-Dame et de la Fondation de France. Pour donner à l’une de ces fondations labellisées par l'Etat, vous pouvez vous rendre directement sur le site du gouvernement où les liens vers ces quatre institutions sont rassemblés.

Dans son communiqué, la Fondation du patrimoine précise qu'il est également possible de donner par SMS en envoyant "DON au 92500 pour faire un don de 5 euros", via sa page Facebook ou encore "via Paypal", lors d’un achat effectué avec ce service de payement en ligne.

La Fondation du patrimoine appelle à se méfier des sites web aux URL douteuses. Elle a notamment signalé au parquet et à Google l'existence d'un site internet frauduleux : https://donfondation-patrimoine-sauvonsnotredame.weebly.com. "Ici les fraudeurs ont repris les termes principaux de notre adresse et les ont remis dans un ordre différent. Ce qui les trahit, c'est l'extension 'weebly.com' en fin d'url, qui est le nom d'un générateur de sites web gratuits", a indiqué Laurence Levy, la directrice de la Fondation, à l'AFP.

Ne répondre à aucun démarchage 

Les escroqueries se multiplient sur internet mais aussi via des appels téléphoniques ou encore le porte-à-porte. Dès mardi, des e-mails frauduleux ont commencé à circuler en provenance d'Italie avec un faux logo "Fondation du Patrimoine" qui invitait les "amis de la France" à verser des dons pour un "symbole de notre histoire", rapporte Le Figaro

Des arnaqueurs ont également été signalés à Port-de-Bouc (Bouches-du-Rhône) où une bande aurait tenté de profiter de la générosité des habitants en faisant du porte-à-porte, alerte le site Maritima Medias. Selon un policier du département de Bouches-du-Rhône, "le porte-à-porte est toujours suspect".  

Dans son communiqué, la Fondation du patrimoine précise qu'elle "ne fait aucune relance téléphonique par mail, courrier ou téléphone. Toutes ces démarches sont frauduleuses".

Penser aux micro-dons en direct 

Très prochainement, la SNCF diffusera un message d'appel aux dons sur les écrans d'affichage de 300 gares sur tout le territoire. Contactée par franceinfo, elle n'est toutefois pas en mesure de dire "quelle forme exacte prendra cet appel aux dons ni vers quelle plateforme les contributions seront orientées". Le même dispositif devrait également être mis en place sur les écrans d'affichage de la RATP dans les stations de métro.

A la station de métro Concorde, les voyageurs auront aussi la possibilité de faire un micro-don de 1 ou de 5 euros grâce à la technologie de paiement sans contact. Les écrans numériques sont situés sur les portes palières des quais de la ligne 1. 

Vous êtes à nouveau en ligne