Cinéma : avec "Notre dame", Valérie Donzelli revient à la comédie

franceinfo

Valérie Donzelli, réalisatrice de "Notre dame", est l'invitée dans le 23h de franceinfo lundi 16 décembre pour parler de son nouveau film dans lequel elle joue également le rôle principal.

Maud Crayon est né dans les Vosges, mais vit à Paris. Elle est mère de deux enfants et elle est architecte. Elle gagne un concours pour réaménager le parvis de Notre-Dame de Paris.

"J'ai tourné le film en octobre 2018 et je terminais le montage quand la cathédrale a brûlé. L'idée était de m'amuser à imaginer un concours d'architecture que pourrait lancer la mairie de Paris pour remonter le moral des Parisiens en berne à cause des attentats, de la pénurie de logements ou des catastrophes climatiques et écologiques", explique Valérie Donzelli.

"Je voulais montrer les choses difficiles de Paris, mais en contextualisant cela dans une comédie puisque c'est le but du film. Je voulais faire un retour à la comédie et aller plus loin en enfonçant le curseur de la comédie avec le burlesque, c'est pour ça que les gens se giflent sans raison, que la maire de Paris est un peu extravagante", développe la réalisatrice de Notre dame, au cinéma à partir de mercredi 18 décembre.

Imposture et liberté

Maud Crayon est exploitée dans sa société et elle se retrouve à gagner ce concours d'architecture sans qu'elle le présente. "Elle est dans l'imposture de sa vie et de ce concours et elle va réussir à le régler et gagner sa liberté", affirme celle qui est aussi actrice.

Il y a une scène de baiser dans la cathédrale qui a été difficile à tourner. "On a dû la tourner de nuit, car le monument est ouvert toute la journée. Et on ne peut pas s'embrasser comme ça à l'intérieur devant les fidèles", raconte Valérie Donzelli.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne