Nantes : l'orgue et une partie de la cathédrale réduits en cendres

L’incendie a pris peu avant 8 heures samedi 18 juillet dans la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes (Loire-Atlantique). Plus de 100 pompiers ont été mobilisés. Le feu est éteint, mais le grand orgue, vieux de 400 ans, a brûlé.

Un amas de débris, c’est ce qu’il reste du grand orgue entièrement détruit samedi 18 juillet. L’intérieur de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes (Loire-Atlantique) a été ravagé par les flammes et, en quelques minutes, quatre siècles d’histoire ont disparu. A 7h45 samedi, les riverains donnent l’alerte. Un incendie s’est déclaré au coeur du monument religieux. De la rosace centrale s’échappent des flammes de plusieurs mètres. Le brasier a fait exploser les vitraux de la façade, dont certains éléments datent du XVIIe siècle.

Jean Castex s'est rendu à Nantes

Une centaine de pompiers est mobilisé, défonce les portes et active leurs lances à incendie. Rapidement le scénario de l’incendie de Notre-Dame de Paris. La charpente est en béton, et non en bois, ce qui limite la propagation des flammes. L’après-midi, Jean Castex a constaté les dégâts et manifesté sa solidarité. "Place à la reconstruction à laquelle l’Etat prendra toute sa part", a déclaré le Premier ministre. La piste criminelle est privilégiée, car il y a eu trois départs de feu. Le risque d’effondrement semble écarté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne