Visite historique du Premier ministre japonais à Pearl Harbor

FRANCE 3

Une visite très symbolique : celle du Premier ministre japonais à Pearl Harbor. 75 ans après l'attaque-surprise qui allait précipiter l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, Shnizo Abe doit rencontrer Barack Obama ce mardi 27 décembre à Hawai. Une cérémonie pour sceller encore un peu plus la réconciliation entre les deux puissances.

D'un pas solennel, le Premier ministre japonais s'avance au pied du cimetière militaire d'Honolulu. Au son de l'hymne américain, Shinzo Abe se recueille. Puis s’incline à la mémoire des victimes de l'attaque de Pearl Harbor. C'est la deuxième fois qu'un homme d'État japonais se rend sur l'archipel d'Hawai depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une nouvelle marque de réconciliation, 75 ans après l'attaque-surprise menée par l'armée japonaise. 

2 400 victimes et la plus grande flotte du Pacifique anéantie

Le 7 décembre 1941, le Japon lance l'opération Tora : près de 400 avions lancent une offensive sur la base militaire d'Hawai, sans même déclarer la guerre aux États-Unis. La plus grande flotte du Pacifique est coulée. Les bombardements japonais font 2 400 victimes et plus de 1 000 blessés. Jusqu'au 11 septembre 2001, l'attaque de Pearl Harbor demeure le plus grand traumatisme des États-Unis. Il y a six mois, Barack Obama avait lui aussi rendu hommage aux victimes d'Hiroshima. Cet après-midi, il doit rencontrer le Premier ministre japonais pour réaffirmer l'amitié entre les deux nations.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne