VIDEO. Poches inexistantes, talons hauts… La mode est-elle dictée par les hommes ?

BRUT

Entre le placement des boutons et l'absence de poches… Voilà comment les femmes subissent encore aujourd'hui des siècles d'une mode dictée par les hommes.

Les boutons

Ils sont placés sur le côté gauche des chemises pour femmes. Pour les hommes, ils sont placés à droite. Cette position sexuée des boutons n'a pas une explication formelle mais pour certains, cela serait dû au fait que les vêtements pour hommes servaient à cacher des armes. La plupart des hommes tenaient les épées avec leur main droite, ce qui rendait le déboutonnage des manteaux, gilets et chemises plus facile avec la main gauche. Un héritage qui persiste aujourd'hui.

Les talons hauts

À l'origine, les chaussures à talons hauts étaient exclusivement conçues pour les hommes. Utilisées comme chaussures d'équitation militaire au 15ème siècle en Perse, elles sont finalement amenées en Europe où les aristocrates masculins les portent pour paraître plus grands, pour se vanter de leur statut. 

Les poches

Elles sont souvent fausses, là pour décorer, plus petites ou inexistantes sur les vêtements pour femmes... Et elles ont un passé sexiste. Les poches sont créées pour porter des outils ou des instruments sur soi. Au 18ème siècle, les femmes ont de grandes poches dans lesquelles elles rangent de la nourriture, des fournitures de bureau, des journaux intimes ou du matériel de couture. Contrairement aux poches des hommes qui se cachent à l'intérieur du vêtement, les poches des femmes sont séparées et attachées par une ficelle. C'est seulement au milieu du 19ème siècle que les femmes ont des poches cousues mais elles restent plus petites que celles des hommes.

La mode féminine évolue et les poches sont remplacées par des sacs à main alors que du côté des hommes, les poches se multiplient. 

Vous êtes à nouveau en ligne