VIDEO. Il voulait être écrivain ou professeur, il est devenu Président… Voici la vie de JFK

BRUT

Son assassinat, il y a 56 ans, a fait de lui une icône de l'histoire des États-Unis.

Plus jeune Président américain, assassiné le 22 novembre 1963, John Fitzgerald Kennedy naît en 1917 à Brookline, dans le Massachusetts. Il est le deuxième d'une fratrie de neuf enfants et grandit dans une famille d'immigrés irlandais catholiques. À 19 ans, il intègre la prestigieuse université d'Harvard et se promet de gagner un million de dollars avant ses 35 ans. Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, il s'engage dans la marine américaine et est déployé dans le Pacifique. En 1944, son frère aîné meurt dans l'explosion de son avion. La même année, il frôle la mort au cours d'une opération du dos. 

À 29 ans, alors qu'il se rêvait écrivain ou professeur, il est élu à la Chambre des représentants. En 1960, il entame sa campagne pour l'élection présidentielle. À 43 ans, il devient le plus jeune et le premier catholique président des États-Unis. À la Maison Blanche, il cumule les aventures extraconjugales, parmi lesquelles Marilyn Monroe. En juin 1963, il s'engage dans la lutte pour les droits civiques et propose au Congrès une loi contre la ségrégation raciale.

"Ich bin ein Berliner"

Quelques jours plus tard, il prononce un discours qui deviendra mythique à Berlin, ville dont un mur sépare alors la partie Ouest occidentale de la partie Est plus proche de l'URSS. "La liberté rencontre de nombreux obstacles et la démocratie n'est pas parfaite, mais nous n'avons jamais dû monter un mur pour garder notre peuple, pour les empêcher de nous quitter. Ich bin ein Berliner", déclarait-il. Le 22 novembre 1963, John Fitzgerald Kennedy est assassiné à Dallas par Lee Harvey Oswald. Les mystères autour de sa mort ont contribué à faire de lui une figure de la culture populaire, héros de dizaines de livres, de films et de séries.

Vous êtes à nouveau en ligne