Une bombe de la Seconde Guerre mondiale de 100 kg désamorcée dans le centre de Berlin

Un policier charge une bombe de la Seconde Guerre mondiale pour la désamorcer, le 15 juin 2019, à Alexanderplatz, à Berlin.
Un policier charge une bombe de la Seconde Guerre mondiale pour la désamorcer, le 15 juin 2019, à Alexanderplatz, à Berlin. (GREGOR FISCHER / DPA / AFP)

La bombe a été retrouvée à proximité de la célèbre Alexanderplatz. La police a fait évacuer 3 000 personnes de la zone.

Une bombe américaine de 100 kg datant de la Seconde Guerre mondiale a été désamorcée dans la nuit de vendredi 14 à samedi 15 juin, après sa découverte en plein centre de Berlin, à proximité de l'emblématique Alexanderplatz, a annoncé la police. "Le détonateur a été détruit avec succès. Nous levons peu à peu les blocages. Et vous pourrez bientôt retourner dans vos appartements", a indiqué samedi la police berlinoise dans un tweet.

Après avoir fait évacuer 3 000 personnes de la zone vendredi, la police a indiqué avoir rencontré quelques problèmes techniques dans le désamorçage, mais ceux-ci ont été vite résolus. Un périmètre de sécurité de 300 mètres avait été établi. Découverte près d'un imposant centre commercial, il s'agissait d'une bombe larguée par un avion américain, dont le détonateur était resté intact.

Quelque 3 000 bombes dans les sous-sols berlinois

Le trafic de plusieurs lignes de trains dans la zone a été suspendu le temps de l'opération. L'Allemagne a une grande expérience de ce type d'événements, les découvertes de bombes de la Seconde Guerre mondiale étant relativement fréquentes. Les engins lâchés par les Alliés et n'ayant pas explosé provoquent toujours des opérations impressionnantes.

La plus grosse évacuation du genre depuis 1945 a eu lieu en septembre 2017, à Francfort, où une énorme bombe britannique dotée d'une charge explosive de 1,4 tonne avait été retrouvée, forçant 65 000 habitants à quitter leurs domiciles. Si généralement ces engins peuvent être désamorcés, dans de rares cas une explosion dite "contrôlée" doit avoir lieu.

Berlin a connu pendant la guerre une campagne d'intenses bombardements, en particulier au printemps 1945, avec un tiers des habitations de la ville détruites et des dizaines de milliers de morts. Des milliers d'engins qui n'ont pas explosé ont été découverts depuis et quelque 3 000 autres resteraient dans le sous-sol berlinois, selon les experts.

Vous êtes à nouveau en ligne