Tombe du général de Gaulle dégradée : Colombey-les-Deux-Églises sous le choc

FRANCE 3

La dégradation, qui s’est déroulée samedi 27 mai dans l’après-midi, laisse les habitants de la ville dans l’interrogation.

C’est un village qui vit dans la lumière du général de Gaulle depuis près d’un demi-siècle. Les touristes par dizaine s’arrêtent au cimetière de Colombey (Haute-Marne) pour se recueillir sur sa tombe, mais tous découvrent navrés le caveau privé de sa croix de Lorraine. "Je trouve très triste de s’en prendre à la croix (…) c’est tout un symbole", explique une femme. Pour une autre, "ça fait vraiment mal au cœur".

Un acte de vandalisme pour la mairie

Samedi 27 mai en fin d’après-midi, un homme s’est introduit dans le cimetière pour briser la sépulture à coups de pied. Quelques instants plus tôt, il s’était fait remarquer chez un buraliste. "Il est rentré, il a piqué un paquet de bonbons, il a acheté du tabac et en sortant il a volé un drapeau", raconte ce dernier.

La mairie ne veut voir dans cette dégradation qu’un acte de vandalisme : "Il n’y a jamais eu de problème. Le général de Gaulle, c’est quelqu’un qui était quand même au-dessus de tous les partis", explique Michel Deramond, adjoint au maire.

Vous êtes à nouveau en ligne