Russie : retour sur le naufrage du Koursk, 20 ans après

France 2

Il y a 20 ans presque jour pour jour, le Koursk sombrait, un sous-marin nucléaire fleuron de l'arme russe. 108 marins ont trouvé la mort dans l'explosion accidentelle d'une torpille. Le président Poutine venait tout juste d'entamer son premier mandat.

La photo a tout juste 20 ans. Vladimir Poutine affronte sa première tempête. Cela fait quelques mois qu'il est président de la Russie et, ce soir-là, il est très attendu par les familles des marins du Koursk. Il doit répondre à deux questions. Comment 118 hommes sont morts ? Qui est responsable ?  

Un sauvetage en forme de fiasco

Le Koursk est le plus moderne des sous-marins russes, il est grand comme un terrain de football. C'est le fleuron de la dissuasion nucléaire. Mais le 12 aout 2000, deux explosions retentissent et il coule à 80 kilomètres des côtes. Les opérations de sauvetage seront un fiasco. Le sous-marin envoyé à son secours n'a plus assez de batteries et il est endommagé. C'est finalement un submersible norvégien qui accède au Koursk, dix jours trop tard.            

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne