"L'art des tranchées" : quand les soldats de la Grande Guerre étaient aussi des créateurs

Objets fabriqués par des soldats pendant la Première Guerre Mondiale
Objets fabriqués par des soldats pendant la Première Guerre Mondiale (France 3 / culturebox / capture d'écran)

Entre les combats, pour tromper l'ennui ou calmer leurs angoisses, les soldats de la Grande Guerre se sont parfois transformés en artistes. A l'occasion du centième anniversaire de l'armistice de 1918, le château de Lourmarin dans le Vaucluse présente l'exposition, "L'art dans les tranchées". A découvrir jusqu'au 30 avril 2019.

Objets, bijoux, dessins et gravures... Près 150 pièces issues de la collection d'un passionné d'Histoire, sont présentés au château de Lourmarin dans le Vaucluse. Des objets fabriqués par les poilus à partir du cuivre de douilles d'obus. Des œuvres qui montrent comment dans la rudesse de leurs conditions de survie, ces hommes ont réussi à transcender la douleur et la peur pour laisser une trace de ce qu'ils étaient en train de vivre. Un témoignage unique qui permet de mieux comprendre le quotidien de ces soldats. 

Reportage : France 3 Provence-Alpes : P. Fabregues / O. Ducros-Renaudin / E. Guez

Une exposition pédagogique

Dans toutes les expositions présentées à travers la France à l'occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale, celle château du Lourmarin se veut très pédagogique. Les organisateurs espèrent d'ailleurs accueillir de nombreuses familles. "C'est une manière d'expliquer la guerre aux enfants de façon humaine. J'espère qu'ils pourront mieux comprendre l'histoire de ce conflit avec cette exposition" explique Janet Mead, mandataire culturelle du Château de Lourmarin. 

Un art à part entière

Au-delà de cette exposition, le concept d'art des tranchées est une désignation qui dépasse le premier conflit mondial. Cette pratique artistique désigne tout création artisanale pratiquée par un homme ayant un rapport direct ou indirect avec un conflit armé et ses conséquences. Les objets répertoriés sous ce nom sont le plus souvent ceux qui ont été fabriqués lors des attentes sur le front pour occuper le temps entre deux attaques. Une activité qui est apparue dès la guerre de 1870, et qui s'est poursuivie lors des deux Guerres Mondiales. Les objets fabriqués étaient parfois troqués contre des cigarettes ou de la nourriture et étaient offerts comme souvenirs aux familles lorsque les soldats rentraient chez eux. 
Vous êtes à nouveau en ligne