Pearl Harbor : le symbole d'une réconciliation

FRANCE 2

Le Premier ministre japonais a présenté ses "sincères condoléances" aux victimes de Pearl Harbor. 75 ans après l'attaque qui avait fait plus de 2 000 morts, la visite de Shinzo Abe à Hawaï aux côtés de Barack Obama était très symbolique.

Moment de recueillement et moment historique. Le Premier ministre japonais et le président américain devant le monument où est inscrit le nom des 2 403 marins américains tués par l'aviation japonaise il y a 75 ans. Le 7 décembre 1941, la base américaine de Pearl Harbor était bombardée par surprise par le Japon, provocant la stupeur puis la colère de l'Amérique. Le lendemain, les États-Unis entraient en guerre.

Des condoléances, mais pas d'excuses

Aujourd'hui, c'est un geste d'apaisement qu'ont voulu les deux ennemis d'hier, désormais alliés. La blessure de Pearl Harbor est encore vive pour les Américains. Dans son discours, le Premier ministre japonais n'a rien éludé: "Je présente mes sincères et éternelles condoléances aux âmes de ceux qui ont perdu la vie ici. Nous ne devons jamais répéter ces erreurs de la guerre". Pour autant, il n'a pas fait d'excuses publiques.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne