Pas-de-Calais : un fils de mineur indemnisé pour le licenciement abusif de son père

FRANCE 3

À l’automne 1948, des milliers de mineurs du Pas-de-Calais se sont mis en grève, mais 3 000 ont ensuite été licenciés. Depuis, ces ouvriers et leurs descendants se battaient pour obtenir une indemnisation. C’est chose faite pour le fils de l’un d’entre eux.

C’est la fin d’un long combat pour René Dufossé, le fils d’un mineur qui se battait contre le licenciement abusif de son père. En effet, ce dernier, un syndicaliste CGT, a fait partie des mineurs licenciés à l’automne 1948, après une grève dans le Pas-de-Calais. Le Conseil constitutionnel vient de lui donner raison et son fils va donc pouvoir être indemnisé. "C’était des vieux combattants, des mecs qui n’avaient rien pour eux et voilà que, pour eux, on gagne", témoigne René Dufossé, très ému. 

Un fils tenace et déterminé

À l’époque, les mineurs ont manifesté contre la baisse de leur salaire. Une fois son père licencié, René Dufossé a connu la misère et des jours sombres : "Il n’y avait pas grand-chose à manger à la maison. Alors, souvent, on mangeait des pommes de terre à l’eau avec un petit peu de sel dessus. C’était comme ça." Il aura fallu des années de lutte et d’obstination pour que la justice confirme que tous les mineurs étaient dans leur bon droit.  

Vous êtes à nouveau en ligne