Natation : le nageur rescapé d'Auschwitz, Alfred Nakache, entre au panthéon de sa discipline

FRANCE 3

Le nageur français Alfred Nakache, rescapé du camp de la mort d'Auschwitz (Pologne), entre au Hall of Fame de la natation mondiale aux États-Unis.

Alfred Nakache, le nageur toulousain, entre à l'international swimming Hall of Fame aux États-Unis, le panthéon de la natation. C'est un style, un physique, et un mental hors du commun. 36 ans après son décès survenu alors qu'il nageait chez lui, à Cerbère dans les Pyrénées-Orientales, Alfred Nakache est honoré comme pionnier de la natation mondiale. "Il avait bien développé la brasse-papillon qui est une nage difficile et parce qu'il a fait tomber des records", explique Yvette Benayoun-Nakache, sa nièce. Son palmarès est impressionnant : 15 titres de champion de France, neuf records de France, trois records d'Europe et un record du monde.  

Déporté à Auschwitz 

Né à Constantine (Algérie) en 1915, Alfred Nakache arrive à Paris en 1933 et devient champion de France deux ans plus tard. En 1941, il est renvoyé de son poste de professeur de sport et arrive à Toulouse (Haute-Garonne), où il intègre le club des Dauphins du Toec. Il sera arrêté en 1943 pour avoir participé à la résistance puis envoyé à Auschwitz (Pologne), où sa femme et sa fille mourront. Il est libéré par les Alliés en 1944. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne