Mémoire d'écran : France/Angleterre, une relation tumultueuse

FRANCE 2

Il y a 25 ans, le tunnel sous la Manche reliant la France et l'Angleterre était inauguré par François Mitterrand et la Reine Elizabeth II. L'occasion de revenir sur les relations entre la France et l'Angleterre. Entente ou mésentente cordiales ?

Les échanges d'amabilité entre Français et Anglais remontent à fort longtemps. Parmi les éléments marquants de l'histoire entre la France et l'Angleterre, on peut notamment citer la guerre de 100 ans, Jeanne d'Arc, la bataille de Trafalgar ou encore la bataille de Waterloo qui signe la chute de Napoléon. Une rivalité ancestrale qui se poursuit à coups de clichés. "Les Français ne sont pas très aimables", explique une jeune femme, interrogée en 1977. "Est-ce que les Anglais nous aiment ? Je ne crois pas non", réplique un Français, coiffé d'un béret.

De Gaulle refuse l'entrée des Britanniques dans le marché commun

Français et Anglais ont pourtant tenté un mariage de raison. En 1946, Churchill se dit favorable publiquement à l'idée d'une Union européenne. Mais en coulisses, le dirigeant britannique semble moins emballé. Et quand les Britanniques tentent d'entrer dans le marché commun, le général de Gaulle s'y oppose à deux reprises, en 1963 et 1967. La France dira finalement oui au Royaume-Uni, qui intègre alors la CEE.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne