Les viragos, ces femmes qui ont fait l'histoire

franceinfo

Aude Gogny-Goubert, actrice et réalisatrice, est l'invitée du 23h de franceinfo mardi 18 février pour parler de son livre "V comme Virago" sur les femmes d'envergure.

Dans le Larousse, virago signifie une femme d'allure masculine, autoritaire et criarde. Mais Aude Gogny-Goubert veut retenir la définition originelle du mot qui signifie "une femme guerrière, forte, brave et courageuse". "Mais comme la plupart des définitions concernant les femmes, elles sont devenues négatives au XIXe siècle, donc j'ai voulu réhabiliter la version positive du mot", explique l'actrice et réalisatrice.

Alice Guy, première cinéaste oubliée

Le livre V comme Virago présente plus de 70 portraits de femmes pas forcément célèbres, mais qui ont fait de grandes choses. C'est l'adaptation d'une série diffusée sur la chaîne YouTube d'Aude Gogny-Goubert. "C'est important parce que je pense que de l'identification naît la vocation. Si on donne des modèles féminins très forts aux jeunes filles, on leur ouvre des voies. Dans tous les domaines, les femmes sont peu visibles, j'ai envie de montrer qu'il y a des femmes extraordinaires qui ont transcendé leur culture, leur milieu social, leur époque pour faire des choses fabuleuses", développe Aude Gogny-Goubert.

Et de citer en exemple : "Alice Guy, c'est la première personne à avoir fait un film de fiction en 1896 avant Georges Méliès. C'est une femme et on n'a retenu dans l'histoire que Méliès", souligne-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne