"Le seul passager noir du Titanic" : Serge Bilé nous révèle l'histoire méconnue de l'Haïtien Joseph Laroche

\"Le seul passager noir du Titanic\" aux éditions Serge Bilé
"Le seul passager noir du Titanic" aux éditions Serge Bilé (S. Bilé)

Il s'appelait Joseph Laroche, il était d'origine haïtienne, travaillait à Beauvais et a embarqué le 10 avril 1912 à bord du "Titanic" avec sa famille, pour retourner s'installer à Haïti. 

Le Titanic n'a pas fini de nous livrer ses secrets. La preuve, avec cette nouvelle révélation du journaliste Serge Bilé. Le seul passager noir du Titanic revient sur l'histoire de Joseph Laroche, un ingénieur haïtien embarqué sur le paquebot mythique avec sa famille.

C'est l'histoire d'un homme qui se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment.Serge BiléAuteur de "Le seul passager noir du Titanic"

Autour du paquebot de légende, de nombreuses spéculations ont circulé sur les passagers présents cette nuit tragique. "Il y a eu beaucoup de 'fake news', à propos d'une servante américaine, d'un boxeur noir américain, qui se seraient trouvés sur le Titanic, mais Joseph Laroche était le seul noir sur le paquebot", assure Serge Bilé.

Quatre billets pour rentrer en Haïti

La vie  de Joseph Laroche a constamment été bousculée par les événements. Le jeune homme issu d'une famille bourgeoise quitte Haïti en 1901, il n'a que 15 ans lorsqu'il arrive à Beauvais (Oise). Il fait alors de brillantes études et devient ingénieur pour le métro parisien. Il se marie à Juliette, une Française avec qui il a dejà deux filles et qui porte son troisième enfant. Nous sommes au début du XXe siècle et, malgré une bonne situation professionnelle, Joseph Laroche souffre du racisme.

II rassemble alors toutes ses économies et décide de prendre quatre billets pour rentrer dans son pays. Toute la famille embarque sur le fameux Titanic qui, la nuit du 14 au 15 avril 1912, sombre dans les eaux glacées de l'Atlantique Nord au large de Terre-Neuve. Juliette et ses filles en réchappent, mais pas Joseph. "C'était les femmes et les enfants que l'on sauvait d'abord", se souvenait en 1996, Louise, la fille de Joseph. 

"Le seul passager noir du Titanic" (éditions Serge Bilé)

-> voir aussi le documentaire de Serge Bilé

Youtube / Serge Bilé

 

Vous êtes à nouveau en ligne