Le Mouvement de libération des femmes fête ses 50 ans

Le MLF, trois lettres rentrées dans l'Histoire. Le Mouvement de libération des femmes est le mouvement féministe qui fête ses 50 ans d'Histoire. Avec à sa base, neuf femmes et un coup d'éclat à Paris devenue légendaire.

26 août 1970. Sous l'Arc de Triomphe, neuf militantes féministes veulent honorer plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme. Une parodie de cérémonie officielle qui n'est pas au goût de la police, les manifestantes sont arrêtées. Cathy Berneim, 26 ans à l'époque, se souvient. "On a été très étonnées d'être reçues par la maréchaussée à l'époque. On se croirait dans un film de de Funès", raconte-t-elle. "Ça n'était pas si tendre que ça en avait l'air. Ils nous ont emmené au poste de police et ont appelé leurs supérieurs pour savoir quoi faire de nous". Le lendemain, ce coup d'éclat fait la Une des journaux. Le mouvement de libération des femmes, né deux ans plus tôt, s'impose dans la sphère publique.

Point de départ d'un vaste mouvement

"C'est aussi par ces actions que progressivement, on voit soit affluer au mouvement de nouvelles personnes, soit se créer de nouveaux groupes partout en France qui reprennent les mêmes revendications et modes d'actions", explique l'historienne Bibia Pavard. Quelques mois plus tard, en novembre, la lutte féministe rassemblera des milliers de manifestants. Elles dénoncent surtout le machisme d'une société qui tolère les violences conjugales mais tolère aussi l'avortement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne