La Shoah en "1935, 1940" ou "1990" : malgré les programmes scolaires, l'histoire est méconnue des Français

Un visiteur au mémorial de la Shoah à Paris, le 7 décembre 2017.
Un visiteur au mémorial de la Shoah à Paris, le 7 décembre 2017. (ETIENNE LAURENT / EPA)

Selon une enquête Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès, 10% des Français disent n'avoir jamais entendu parler de la Shoah. 

Une enquête réalisée par l'Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès, publiée jeudi 20 décembre, démontre la méconnaissance des Français sur les grands faits historiques. Ainsi, 10% des Français n'ont jamais entendu parler de la Shoah. La proportion grimpe à 19% chez les sondés âgés de 18 à 34 ans, malgré l'apprentissage scolaire, ce qu'a vérifié franceinfo dans les rues de Paris. 

10% des Français n'ont jamais entendu parler de la Shoah - le reportage de Sandrine Etoa-Andègue
--'--
--'--

À la question, "avez-vous avez déjà entendu parler de la Shoah ?" Amin, 18 ans, lève les yeux au ciel. "Non, jamais", assure-t-il. Fanny, une jeune infirmière, connaît le mot mais elle est incapable de définir ce qu'est la Shoah. "Je ne pourrais pas vous en dire en plus", dit-elle. À quelle période de l’histoire correspond le génocide des juifs ? "1935, 1940", hésite-t-elle. La chronologie fait aussi défaut à Zeina, une étudiante en chimie : "Dans les années d’Hitler ? années 90 ?", avance la jeune fille. Veut-elle dire 1990 ? "Pas loin du moins", croit-elle savoir.

Cette méconnaissance surprend un professeur de musique de 35 ans, "parce que tout le monde en parle, que c’est encore proche." "C’est un événement historique qui a changé le rapport de l’homme à l’homme", tient-il à ajouter. Raphaël, un réalisateur de 31 ans, est du même avis, mais il exprime une objection : "Il y a eu d’autres génocides aussi. Les Arméniens, le Rwanda, des événements dont on doit parler aussi." Selon le sondage qui porte sur la Shoah et la notoriété des autres génocides perpétrés au XXe siècle, 28% des moins de 35 ans interrogés ne connaissent pas le génocide arménien. Pour le génocide de 1994 au Rwanda, ils sont 41%, d'après l'étude.

Vous êtes à nouveau en ligne