Hyères : 1994, l’assassinat de la députée varoise Yann Piat

France 3

Il y a 25 ans jour pour jour, la députée centriste du Var Yann Piat était abattue dans son véhicule par deux hommes circulant sur une moto volée.  

Cérémonie discrète dans la matinée du lundi 25 février au cimetière de Bormes-les-Mimosas (Var). Ils n’étaient qu’une quinzaine à venir se recueillir sur la tombe de Yann Piat. Cette dernière reste dans l’histoire récente, comme la seule députée à avoir été assassinée en France. C’était il y a 25 ans jour pour jour, le 25 février 1994, Yann Piat tombe dans un guet-apens. La députée varoise est abattue dans son véhicule alors qu’elle arrive à son domicile du Mont des Oiseaux sur les hauteurs de Hyères (Var), par deux hommes circulant sur une moto volée.

Un dossier qui reste entouré de zones d’ombre

L’émotion est immense. Yann Piat était entrée en politique sous les couleurs du Front national, dans les années 1980, avant de rejoindre les centristes du Parti républicain. Qui donc en voulait à cette femme de 44 ans, dont le charisme en avait fait l’une des figures de la vie publique française ? La piste politique est dans un premier temps évoquée. L’un des rivaux de Yann Piat, l’ancien maire de Toulon (Var), Maurice Arreckx, est soupçonné avant d’être mis hors de cause. C’est finalement la piste mafieuse qui sera retenue. Malgré tout, le dossier reste, 25 ans après, entouré de zones d’ombre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne