Fête des morts : les "Catrinas" s'emparent des rues de Mexico

FRANCEINFO

Les Mexicains ont défilé le samedi 26 et dimanche 27 octobre pour célébrer la mort, qui fait partie de la vie. Les filles sont maquillées et déguisées en "Catrinas", personnifications caricaturées des bourgeoises du début du XXe siècle.

Alors que le Jour des morts, cette fête traditionnelle mexicaine, est prévue le 2 novembre, les Mexicains ont défilé dans les rues de la capitale Mexico le samedi 26 et dimanche 27 octobre pour célébrer les défunts. "C'est le jour où l'on se souvient de ceux qui nous ont devancés", explique une femme. "C'est ce qu'on nous apprend tout petit : la mort est une banalité", abonde une autre. "Nous, les Mexicains, rions de la mort parce que nous célébrons la vie", fait valoir une participante du défilé, maquillée et déguisée selon la tradition, en "Catrina".   

Chapeau haut de forme et teint à la mode de Paris 

La "Catrina" naît d'une caricature de la société bourgeoise sous la dictature au début du XXe siècle. À cette époque, la bourgeoise de province dénigre ses origines indigènes et veut paraître européenne. La "Catrina" porte donc un chapeau de haute couture et arbore un teint blanc, à la mode de Paris. Elle s'inspire de l'art macabre médiéval et de la déesse de la mort, Santa Muerte. Au Mexique, le culte des morts est un métissage de traditions aztèques et chrétiennes. C'est seulement la 4e édition de cette parade, devenue depuis un véritable Halloween made in Mexique

Vous êtes à nouveau en ligne