Exposition Chagall : "Le visiteur n'aura jamais été aussi proche de l'intimité de son atelier" assure la petite-fille du peintre

Meret Meyer analyse l\'un des tableaux de son grand-père, Marc Chagall, présenté à l\'exposition \"Chagall, du noir et blanc à la couleur\", à Aix-en-Provence.
Meret Meyer analyse l'un des tableaux de son grand-père, Marc Chagall, présenté à l'exposition "Chagall, du noir et blanc à la couleur", à Aix-en-Provence. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

La nouvelle exposition à Aix-en-Provence permet de suivre le processus de travail de Marc Chagall.

"Je crois que le visiteur peut être ravi de se retrouver dans l'intimité de l’atelier de Chagall et je crois qu’il n’aura jamais été aussi proche de [son] atelier", explique la petite-fille de Marc Chagall, Meret Meyer, qui est la co-commissaire de l'exposition "Chagall, du noir et blanc à la couleur", à voir à Aix-en-Provence depuis jeudi 1er novembre. 

franceinfo : Vous aviez envie, personnellement, de mettre en avant cette facette de son travail ?

Meret MeyerOui, nous voulions rentrer dans le cœur de l’atelier de Marc Chagall, qui était mon grand-père et de pouvoir suivre un cheminement très particulier, qui n’a jamais été démontré. Donc c’est aussi une innovation pour le visiteur, qui peut suivre ce processus de travail de Marc Chagall, du noir et blanc à la couleur, afin de repenser la couleur d’une manière tout à fait nouvelle. Comme c’est un artiste qui refuse tous les acquis et qui ne se repose pas sur les lauriers et sur les réponses qu’il avait trouvées précédemment, il est toujours amené à se reposer la question le lendemain alors qu’il avait trouvé une réponse la veille. Le lendemain de son retour d’exil en Amérique, fin 1947, il se repose de nouvelles questions par rapport au noir et il redéfinit la couleur, en recherchant toutes les réponses dans le noir et blanc.

Cette exposition est basée à Aix-en-Provence, Marc Chagall a vécu dans les Alpes-Maritimes. Retrouve-t-on la culture du Sud dans son travail ?

Oui, alors justement cette nouvelle définition de couleurs est vraiment nourrie par son environnement et le visiteur est amené à redécouvrir son propre pays, la Provence, à travers ce cheminement que Chagall poursuit dans cette exposition. On est aussi très contents qu’il y ait cette rencontre entre le visiteur et Chagall étant donné que c’est la première fois que ce cheminement est montré. Je crois que le visiteur peut être ravi de se retrouver dans l'intimité de l’atelier de Chagall. Je crois qu’il n’aura jamais été aussi proche de l’atelier.

Avez-vous été dans cet atelier, avez-vous vu votre grand-père travailler dans cet atelier ?

On l’a vu travailler, mais c’était quelqu’un qui travaillait vraiment dans l’intimité, avec ses doutes. Il ne fallait surtout pas déranger la création et je crois que c’est important de rester avec ses propres doutes, pour être au plus proche de la création et de l’excellence de cette création.

Vous êtes à nouveau en ligne