REPLAY. Revivez l'hommage national à Hubert Germain, dernier Compagnon de la Libération, aux Invalides

Emmanuel Macron préside aux Invalides la cérémonie militaire en l'honneur d'Hubert Germain, dernier Compagnon de la Libération, mort à 101 ans, à partir de 15 heures, vendredi. 

Ancien député gaulliste et ministre de Georges Pompidou, Grand Croix de la Légion d'honneur, dernier Compagnon de la Libération, Hubert Germain, l'homme aux mille vies s'en est allé mardi 12 octobre à l'âge de 101 ans. Suivez en direct l'édition spéciale à 14h50 sur France 2 présentée par Julian Bugier, accompagné de Nathalie Saint-Cricq et de Pierre Servent, spécialiste des questions militaires et l'édition spéciale de franceinfo canal 27 présentée par Frédérique Hénaut à partir de 14h45.

Une page de l'histoire se tourne. La disparition d'Hubert Germain marque la fin d'une époque. Dernier Compagnon de la Libération, son destin hors normes fait de ce résistant de la première heure un véritable symbole, ce que ne manquera pas de saluer le président de la République lors de l'éloge funèbre qu'il prononcera dans la cour d'honneur des Invalides.

1038 Compagnons de la Libération. C'est en 1940 que le général De Gaulle crée l'Ordre de la Libération, dont font partie les Compagnons, afin de "récompenser les personnes, les collectivités militaires et civiles qui se sont distinguées dans l'œuvre de la libération de la France et de son Empire". C'est le 2e ordre le plus important sur le plan national après celui de la Légion d'honneur. Seules 1038 personnes ont été honorées parmi lesquelles six femmes. Hubert Germain avait été nommé Compagnon de la Libération par décret le 20 novembre 1944.

Hubert Germain inhumé au Mont-Valérien. Le dernier Compagnon devrait être inhumé dans le caveau n°9 au Mont-Valérien, entre Georges Brière, matelot au 1er régiment de fusiliers-marins, tué dans les Vosges en novembre 1944 et Alfred Touny ("Colonel Guérin"), fusillé en avril 1944. Emmanuel Macron présidera la cérémonie d'inhumation d'Hubert Germain, jeudi 11 novembre à l'Arc de Triomphe et au Mont-Valérien.
Vous êtes à nouveau en ligne