Commémorations du 11-Novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument dédié aux soldats morts au combat en opération extérieure

Inauguration d'un monument dédié aux soldats morts au combat en opex

Après la cérémonie à l'Arc de Triomphe, Emmanuel Macron s'est rendu dans le 15e arrondissement de Paris, au cœur du parc André-Citroën, où est inauguré ce monument. 

A l'occasion des traditionnelles commémorations de l'armistice qui marque la fin de la Grande Guerre sur le front de l'Ouest, lundi 11 novembre, France 2 s'est mobilisé et vous a proposé de vivre ces cérémonies nationales lors d'une émission spéciale, que vous avez pu voir également sur notre site, franceinfo.fr.

Un monument pour les soldats morts en opex. Après la cérémonie à l'Arc de Triomphe, Emmanuel Macron s'est rendu dans le 15e arrondissement de Paris, au cœur du parc André-Citroën, où est inauguré un monument dédié aux soldats morts au combat en opération extérieure. 

"Nous achevons un projet initié par Nicolas Sarkozy et poursuivi par François Hollande." Lors de l'inauguration du mémorial, dans le parc André-Citroën, Emmanuel Macron a salué la "continuité républicaine faisant la force de notre nation."  Son prédécesseur avait posé la première pierre avant que le projet soit laissé de côté.

Comme le veut la tradition, Emmanuel Macron a déposé une gerbe au pied de la statue de Georges Clemenceau, avant de remonter les Champs-Elysées, escorté par l'armée républicaine. Puis le président de la République s'est recueilli sous l'Arc de Triomphe, après avoir passé les troupes en revue, et ravivé la flamme du soldat inconnu.  

L'armistice a été signé le 11 novembre 1918. En signant le fameux traité dans un wagon à Rethondes, dans la forêt de Compiègne (Oise), le 11 novembre 1918, les forces alliées et l'Allemagne ont mis fin aux combats, sur le front Ouest, du premier conflit mondial du XXe siècle.

Vous êtes à nouveau en ligne