Dans le rétro : le jour où de Gaulle a démissionné

FRANCE 2

Le 28 avril 1969, le président de Gaulle démissionnait, au lendemain de son référendum sur son projet de régionalisation.

Un séisme politique s’est produit le 28 avril 1969, jour de la démission du général de Gaulle de la présidence de la République. C’est une démission historique, qui s’est jouée en seulement quelques jours. À 78 ans, le général de Gaulle décide de lier son destin politique au résultat d’un référendum sur la création de régions et la réforme du Sénat. En cas de défaite, il annonce qu'il quittera la présidence de la République.

Un vote pour ou contre son maintien

Mais à l’époque, le politique le sait, il s’agit avant tout d’un vote pour ou contre son maintien au pouvoir. Le 27 avril 1969, les Français se rendent aux urnes. Mais après onze ans de présidence gaullienne, leur lassitude s’exprime. Le "non" l’emporte, avec 52,4% des voix. Le peuple a parlé, la démission du président est rendue publique dès le lendemain. Jacques Chaban-Delmas, alors président de l’Assemblée nationale lui rend un hommage appuyé : "Il demeurera au plus profond, au meilleur de nous-mêmes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne