Culture : 26 œuvres d'art restituées au Bénin par la France

France 3

La France va remettre au Bénin 26 œuvres qu'elle avait enlevées durant la période coloniale. Emmanuel Macron n'a pas tardé à prendre cette décision après la remise, vendredi 23 novembre, d'un rapport sur la restitution d'œuvres d'art africain.

Exposées au musée du quai Branly, ces statues royales font partie des 26 œuvres qui devraient être restituées sans tarder au Bénin. Une décision prise vendredi 23 novembre au soir par Emmanuel Macron et un premier pas dans le processus des restitutions d'œuvres d'art à l'Afrique, entamée il y a un an lors de la tournée africaine du président français. Ces statues royales, qui avaient été réclamées par le Bénin, font partie des 70 000 œuvres qui appartiennent au musée du quai Branly. Elles proviennent des prises de guerre du général français Dodds au Royaume du Dahomey en 1892.

Les ex-puissances coloniales invitées à faire de même

Mais pour le président français, cette première restitution au Bénin ne doit pas être isolée, mais doit impliquer d'autres ex-puissances coloniales européennes, comme l'Allemagne, la Belgique ou le Royaume-Uni. En France, cette décision fait trembler de nombreux conservateurs et marchands d'art, inquiets pour l'avenir de ces œuvres. Des accusations récurrentes qui irritent les autorités béninoises. Actuellement, selon les experts, entre 85% et 90% du patrimoine africain serait hors du continent, principalement dans les musées européens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne