Chemin des Dames : les cent ans d'une bataille meurtrière

FRANCE 3

Ce dimanche 16 avril 2017 marquera les cent ans de la bataille du Chemin des Dames dans l'Aisne. Pour la première fois, un chef de l'État présidera la cérémonie de commémoration de cette bataille parmi les plus meurtrières de la première guerre mondiale.

Lorsqu'elle est lancée le matin du 16 avril 1917, l'offensive du Chemin des Dames réunit plus d'un million d'hommes entre Soissons (Aisne) et Reims (Marne). Elle va vite tourner au fiasco. Ce devait être une percée d'envergure dans les lignes allemandes, une offensive éclair de 48 heures maximum, c'est ce qu'avait promis le général Nivelle. En dix jours, on compte 30 000 morts et 100 000 blessés.

Des mutineries face à l'obstination du général Nivelle

Protégés dans les grottes et dans les nombreuses carrières environnantes, les Allemands dominent le terrain. L'effet de surprise du général Nivelle ne fonctionne pas. L'utilisation des premiers chars d'assaut côté français ne change rien. Nivelle s'obstine, il continue d'envoyer des hommes se faire tuer en première ligne. La colère monte parmi les poilus qui commencent des mutineries. Dans les tribunaux militaires, 3 500 mutins sont condamnés, une trentaine seront exécutés. Cette période controversée de l'Histoire, aucun président de la République en exercice ne l'avait commémoré. François Hollande sera le premier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne