Camargue : des travaux réalisés dans les marais salants pour faire revenir la nature

FRANCE 2

En Camargue, à cheval entre les Bouches-du-Rhône et le Gard, la nature reprend progressivement ses droits. Pendant longtemps, des terres ont été exploitées par l'homme pour le sel. Depuis cinq ans, la région effectue des travaux importants pour faire revenir l'eau douce, avec succès.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Au sud de la Camargue, territoire qui s'étend dans le Gars et les Bouches-du-Rhône, dans d'anciens marais salants, le nature reprend ses droits et les oiseaux leur envol. Depuis cinq ans, des travaux ont permis de supprimer les digues et les anciens bassins de sel, pour permettre à l'eau douce de revenir. C'est grâce, notamment, à des ouvrages, comme une vanne construite il y a quelques mois, qui permet de mettre en connexion deux étangs pour que les poissons et crustacés puissent circuler.

Une zone protégée créée par le Conservatoire du littoral

Les poissons avaient déserté ces étangs peu accueillants, car dans les années 1950, le site était dédié à l'extraction industrielle du sel. Dans les années 1990, la concurrence fait rage et oblige la compagnie des Salins du Midi à vendre une partie de ses terres. En 2008, le Conservatoire du littoral en achète 6 500 hectares pour 65 millions d'euros et crée une zone protégée. Au fond de l'étang, des filets tout juste posés vont permettre de recenser les différentes variétés de poissons.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne