Bordeaux : des sculptures de la basilique Saint-Michel restituées trente-cinq ans après avoir été volées

La basilique Saint-Michel à Bordeaux (Gironde), le 6 septembre 2008.
La basilique Saint-Michel à Bordeaux (Gironde), le 6 septembre 2008. (MAXPPP)

Dérobées en 1984, les sculptures ont été vendues aux Etats-Unis et à Londres avant d'être retrouvées.

C'est la fin d'un incroyable feuilleton qui a commencé en 1984. Des albâtres de la basilique Saint-Michel de Bordeaux retrouveront leurs places dans le courant de l'année 2019, révèle, mercredi 2 janvier, le quotidien régional Sud-Ouest (article abonnés). Ils combleront ainsi les niches restées creuses depuis que la conservatrice du musée d'Aquitaine s'est aperçue que les vraies sculptures avaient été remplacées par des fausses en plâtre. 

Les voleurs avaient dérobé les albâtres en août 1984, en se laissant enfermer dans la basilique, affirme Sud-Ouest. Mais le vol n'est repéré que neuf ans plus tard, lorsqu'"en 1993, la famille d'un antiquaire parisien tout juste décédé procède à une dation pour régler la succession". Là, une experte découvre que deux des albâtres de sa collection sont en fait issus de la basilique Saint-Michel.

Un tour par Londres et les Etats-Unis

Dès qu'elle apprend le vol, la Ville de Bordeaux porte plainte. L'enquête permet de retrouver trois albâtres et donc de combler trois panneaux en 2011. "Il en restait quatre dans la nature, dont la Ville savait qu'ils avaient été vendus aux Etats-Unis très vite après le vol", précise Sud-Ouest.

L'enquête est relancée en 2015. "En insistant un peu, les enquêteurs français apprennent que les sculptures ont été vendues à un antiquaire de Londres 'quelque temps après' la première enquête du FBI". L'antiquaire dit "avoir tout ignoré" et les avoir vendues à un collectionneur britannique. Ce dernier a finalement accepté de les rendre, indique à Sud-Ouest l'adjoint à la Culture de Bordeaux. La restitution des albâtres a été autorisée lors du conseil municipal du 17 décembre. 

Vous êtes à nouveau en ligne