Bleasea, l'embellisseur des blockhaus livre deux nouvelles œuvres monumentales aux plages normandes

À Biville dans la Hague, comme à Fermanville dans le Val de Saire, le street artiste installe ses personnages fantastiques sur les murailles en béton.

Il donne un nouveau visage aux blockhaus de la Seconde Guerre mondiale : le street artiste Bleasea vient tout juste d'achever deux nouvelles œuvres sur les plages du Cotentin. Sur le sable de Biville, c'est Cyclope des X-Men qui a vu le jour sous les bombes de graffeur. "Dans un premier temps, l'idée me vient de la forme du support qui m'éveille un personnage", dit-il à propos de ses sources d'inspiration. 

Cyclope, XMEN... 2021

Publiée par Blesea sur Dimanche 3 janvier 2021

Une œuvre exposée aux quatre vents, balayée par les pluies et par nature vouée à disparaitre au gré de la météo. Une destinée éphémère que l'artiste accepte : "J'assouvis mon envie sur le moment, après la peinture ne m'appartient plus et demain, il peut très bien y avoir quelqu'un qui va venir faire une peinture sur une partie du blockhaus, ça fait partie de l'art du graffiti", assure-t-il.  

Juste avant le passage de Bleasea, voici à quoi ressemblait le bunker :

Publiée par Blesea sur Dimanche 3 janvier 2021

À Fermanville dans le Val de Saire, c'est une autre créature gigantesque qui a fait son apparition. Désormais, un imposant gorille de la saga Dragon Ball domine la dune et scrute l'horizon d'une éventuelle attaque ennemie. 

Pleine lune... 2020

Publiée par Blesea sur Dimanche 20 décembre 2020

Voilà deux décennies que le graffeur né à Cherbourg exerce son art. Séduit par l'univers de ces artistes à part, le réalisateur Olivier Le Saux, donne une seconde vie à leurs performances. La mémoire de ces œuvres éphémères est entretenue dans les clips du vidéaste. Il en même a fait une série sur internet baptisée Cherbourg fait le mur. 

Vous êtes à nouveau en ligne