VIDEO. La bataille de la Somme, la plus meurtrière de la Grande Guerre

France 2

Le vendredi 1er juillet marque le début des commémorations de la bataille en présence de François Hollande, David Cameron et du couple princier Kate et William. Les pertes totales sont estimées à 1,2 million d'hommes.

Un cratère formé par 30 tonnes d'explosifs et des champs qui conservent les stigmates des tranchées et des trous causés par les obus. Cent ans après, la bataille de la Somme est toujours visible dans le paysage de la région. En 1916, pendant que les combats font rage à Verdun, les Britanniques acceptent de créer un nouveau front plus au nord. Le bilan est terrible : les pertes totales de la bataille sont estimées à 1,2 million d'hommes (tués, blessés, disparus), "ce qui en fait l'affrontement le plus meurtrier de la Grande Guerre", selon la Mission Centenaire.

Le Verdun des Britanniques

Il est 7h28 ce 1er juillet 1916, lorsque les soldats britanniques s'élancent, ils sont confiants. Pendant la semaine qui précède, des bombardements sans précédent ont visé les lignes ennemies. 3 500 obus à la minute. Mais en réalité, la plupart des bombes n'atteignent pas les Allemands cachés au fond de tranchées profondes. Du coup, quand les fantassins britanniques déclenchent leur attaque, ils pensent avoir face à eux des forces anéanties. En face, les Allemands peuvent les abattre sans difficulté. Un autre piège les attend : les barbelés. Au soir du 1er juillet, c'est l'horreur sur les visages : déjà 19 000 morts et 40 000 blessés côté britannique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne