Appel du 18 juin 1940 : rencontre avec un compagnon de la Libération

France 2

Rencontre avec Fred Moore, l'un des 1 038 Compagnons de la Libération qui ont répondu à l'appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle.

À Londres, ils étaient 1 038 compagnons de la Libération à avoir répondu, le 18 juin 1940, à l'appel lancé par le général de Gaulle, pendant la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd'hui, 15 sont encore en vie, dont Fred Moore. Une équipe de France 2 est allée à sa rencontre, aux Invalides à Paris. L'homme se souvient. Il a 20 ans à l'époque.

Barrer la route aux Allemands

"Le 17 juin j'ai eu tout le discours du maréchal Pétain. Quand on a entendu ça, on s'est dit 'mais c'est un salaud'. Il n'y a plus que l'Angleterre qui se bat contre les Allemands", raconte-t-il. Il intègre les Forces françaises libres et part en Syrie, en Libye, puis en Tunisie, afin de couper la route du Moyen-Orient aux Allemands. "Le colonel Moore n'a rien oublié de ses combats, pas le moindre détail" précise le journaliste. Des vestiges de l'épopée des Compagnons sont conservés aux Invalides. Autant de photos, d'uniformes et d'objets qui permettent à Fred Moore de raconter et ainsi faire vivre la mémoire d'un tournant de l'Histoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne