200 millions d'années plus tard, les arbres demeurent

France 2

En Arizona (États-Unis), des arbres de l'époque des dinosaures, pétrifiés par le quartz, continuent de fasciner.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les premiers rayons du soleil sont déjà brûlants sur les plateaux désertiques de l'Arizona (États-Unis). Difficile d'imaginer que cet endroit était un immense marécage il y a 200 millions d'années, peuplé de dinosaures et de conifères géants. Tout a disparu, sauf des troncs d'arbres qui sont fossilisés. Les visiteurs en croisent par milliers, sur ce qui constitue la plus grande forêt pétrifiée au monde.

Une tempête géante et 60 millions d'années

Le décor est unique. Ces bois transformés en pierre ont gardé leur silhouette, et la roche qui les habite offre des couleurs étonnantes. Le long processus de transformation a commencé par une tempête géante qui a déraciné ces arbres, les plongeant dans une eau boueuse remplie de sédiments. Il a fallu 60 millions d'années pour obtenir cette forêt pétrifiée. Si les troncs semblent avoir été sciés, ils se sont en fait fracturés naturellement, et certains morceaux peuvent atteindre une longueur de 50 mètres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne