La frégate Hermione se déshabille pour l’hiver

Une partie de la mâture de l’Hermione a été retirée pour l’entretien saisonnier.
Une partie de la mâture de l’Hermione a été retirée pour l’entretien saisonnier. (GREGOIRE LECALOT / RADIO FRANCE)

Une partie de la mâture de l’Hermione a été retirée lors d'une grande opération de grutage les 21 et 22 octobre à Rochefort, en Charente-Maritime pour l’entretien saisonnier.

"C’est un mécano, c’est génial. On a l’impression d’être un gosse à chaque fois qu’on fait ça !"… Pour l’équipage de l’Hermione, l’heure était au jeu de déconstruction géant à Rochefort, en Charente-Maritime, où une partie de la mâture de la frégate a été retirée lors d'une grande opération de grutage les 21 et 22 octobre.

"Chaque début d’automne, on enlève tout, on va descendre les vergues, le troisième étage de mâture, on va les entretenir, les traiter. Il faut avoir l’œil partout pour voir s’il n’y a pas une infiltration, un manque de peinture, un manque de vernis, une pièce qui s’est dévissée", explique Stéphane Brancy, matelot professionnel en charge des volontaires bénévoles venus pour l’opération de démâtage.

Le bout dehors de baupré, situé à l’avant de l\'Hermione, rejoint les quais par les airs pour l\'hiver.
Le bout dehors de baupré, situé à l’avant de l'Hermione, rejoint les quais par les airs pour l'hiver. (GREGOIRE LECALOT / RADIO FRANCE)

Et pour accéder à ces énormes vergues qui servent à porter les voiles, il faut jouer les écureuils dans le gréement. C’est le domaine des gabiers comme Jérémy, perché à une quinzaine de mètres au-dessus de l’eau un peu saumâtre du bassin. "Je me suis déjà senti plus à l’aise dans ma vie, mais ça va, c’est cool", plaisante le jeune homme.

La frégate ne retrouvera la mer que dans deux ans

Une à une, les vergues s’envolent. Elles seront remontées après l’entretien d’hiver. Mais cette fois l’Hermione ne sera vraiment remise en configuration de départ qu'en 2018 pour un voyage en Méditerranée. Alors forcément, les  membres de l’équipage ont un petit pincement au coeur. "C’est long, faut attendre, ronger son frein. Ça fait triste, ça sent l’hiver", confie l'un d'eux.

Après les Amériques pour son périple inaugural l\'année passée, le prochain grand voyage de l’Hermione l’emmènera en Méditerranée au printemps 2018.
Après les Amériques pour son périple inaugural l'année passée, le prochain grand voyage de l’Hermione l’emmènera en Méditerranée au printemps 2018. (GREGOIRE LECALOT / RADIO FRANCE)

En attendant, ces passionnés auront de quoi s’occuper à terre : une bonne dizaine de pièces de mâture à gratter et poncer. Et puis bien sûr, l’occupation éternelle de toutes les marines : repeindre.

Le reportage à Rochefort de Grégoire Lecalot.
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne