EN IMAGES. Les plus beaux bateaux des fêtes maritimes de Brest 2016

La 7e édition des fêtes maritimes de Brest se déroule du 13 au 19 juillet. Tous les quatre ans, l'évènement attire des milliers de passionnés.

De la plus petite pirogue polynésienne aux géants voiliers appartenant au patrimoine russe, français ou mexicain. A partir de mercredi 13 juillet, les quais brestois se remplissent d'un millier d'embarcations et de navires, ainsi que de 9 000 marins de toutes nationalités, à l'occasion de la 7e édition des Fêtes maritimes internationales de Brest (Finistère). 

"C'est le début de la grande fête", s'est réjoui le commandant de l'Hermione, Yann Cariou, interrogé par l'AFP à bord de la frégate, au moment où elle franchissait sous voile le goulet de la rade de Brest, entourée de nombreux navires venus la saluer. Amarée sur la Penfeld, l'Hermione sera ouverte aux visiteurs tous les jours de 10 heures à 17 heures, rappelle France 3 Bretagne.  

111
Des centaines de milliers de spectateurs sont attendus jusqu'à mardi pour ces fêtes qui accueillent tous les quatre ans des voiliers d'exception, des bâtiments de Marines d'Etat, des vedettes anciennes, des bateaux de plaisance ou de course transatlantique MAXPPP
211
La star de cette édition, l'Hermione, réplique de la frégate de Lafayette, avait déjà fait escale à Brest avant de retrouver l'Amérique, rappelle France 3 Bretagne. Partie de Saint-Malo samedi, elle est arrivée dans le port de Brest sous d'épais nuages noirs. MAXPPP
311
Le magnifique trois-mâts et ses 80 marins en tenue d'époque est une copie de la frégate qui emmena en 1780 le marquis de La Fayette soutenir les insurgés américains en lutte pour l'indépendance MAXPPP
411
Dans la matinée de mercredi, les festivités ont été officiellement ouvertes par Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.  MAXPPP
511
Après avoir tiré 21 coups de canon, la frégate a été saluée à son tour, peu avant 11 heures, par 21 coups de canons lancés depuis le château qui abrite la préfecture maritime.  FRED TANNEAU / AFP
611
Construit en 1913 en Hollande, l'Abel Tasman a d'abord servi au cabotage en Allemagne et au Danemark. Mais ce n'est qu'en 1998 qu'il est ainsi baptisé et devient navire de croisière. Il a participé à Brest 2008 et Tonnerres de Brest 2012.MAXPPP
711
Le Cuauhtémoc, le navire-école de 90 m de la marine nationale du Mexique, est lui-aussi déjà venu à Brest. Il était présent lors de l'édition 2012 du festival.  MAXPPP
811
A côté de la quarantaine de voiliers d'exception, Brest accueille une multitude d'embarcations : yoles, pirogues, canots à vapeur, chaloupes, baleiniers, sardiniers ou encore barquettes méditerranéennes. FRED TANNEAU / AFP
911
Outre l'Hermione, le Belem, trois-mâts classé monument historique, qui fête ses 120 ans, ou encore la Belle Poule, représentent la France.  FRED TANNEAU / AFP
1011
Une averse a trempé les équipages, contraignant notamment ceux de l'Hermione à ramasser les voiles. FRED TANNEAU / AFP
1111
Que ce soient les immenses trois-mâts où de plus modestes voiliers, chaque bateau dispose de sa place sur les pontons. Les spectateurs pourront ainsi les observer de plus près, et ce jusqu'à mardi.  FRED TANNEAU / AFP
Vous êtes à nouveau en ligne