Débord de Loire 2019 : l'Hermione, la frégate de La Fayette attendue samedi à Nantes

L\'Hermione amarrée à Bordeaux en mars dernier
L'Hermione amarrée à Bordeaux en mars dernier (PHILIPPE ROY / AURIMAGES / PHILIPPE ROY)

La célèbre frégate poursuit sa tournée triomphale.en France et va passer par Nantes ce week-end pour remonter la Loire. La Cour des comptes a par ailleurs relevé que la tournée américaine avait laissé une ardoise de 676.000 euros.

La réplique de l'Hermione, célèbre frégate de La Fayette qui embarqua en 1780 pour aller combattre aux côtés des insurgés américains en quête d'indépendance, a fait pour la première fois son arrivée dans le port de Saint-Nazaire jeudi matin. Elle remontera l'estuaire de la Loire pour regagner Nantes samedi et pénétrera dans la cité des Ducs aux côtés du mythique trois-mâts le Belem et de quelque 200 bateaux. 

Une tournée inaugurale et des dettes 

La tournée triomphale de 2015 aux Etats-Unis de l'Hermione, réplique du navire qui emmena au XVIIIe siècle La Fayette soutenir les insurgés américains, a plombé les comptes de l'association qui a porté la reconstruction du trois-mâts, selon la chambre régionale des Comptes de Nouvelle-Aquitaine.

L\'Hermione au large de Brest en 2016
L'Hermione au large de Brest en 2016 (STICHELBAUT BENOIT / HEMIS.FR / HEMIS.FR)

Ce voyage d'avril à juillet 2015, très suivi des deux côtés de l'Atlantique, devait initialement procurer à l'association française Hermione-La Fayette de quoi développer ses activités ultérieures, écrit la chambre dans un rapport. La tournée aura en fait laissé une ardoise de 676.000 euros dont la charge pèsera "pendant une dizaine d'années" sur les comptes de l'association obligée de contracter un prêt, ajoute le rapport qui estime que ce "beau projet associatif" va nécessiter à l'avenir un "pilotage prudent et pertinent".

Un voyage "mal préparé"

La chambre régionale précise que les recettes attendues de ce voyage, qui a coûté 3 millions d'euros, s'élevaient à 4,2 millions d'euros. Hors, l'association n'en a perçu que 2,3 millions dont 1,5 de subventions publiques.

L'association américaine Friends of Hermione a dépensé les deux millions collectés pour "l'organisation des escales américaines", selon la chambre. Et n'a pas reversé un million d'euros à l'association française, comme elle s'y était engagée. 

L\'Hermione au large de Port-Vendres en avril dernier
L'Hermione au large de Port-Vendres en avril dernier (RAYMOND ROIG / AFP)

Des aspects du voyage ont également été "mal préparés", comme le recours à des sociétés privées "plus onéreux que prévu" pour pallier le manque de bénévoles, ou l'impossibilité de visites payantes. Un constat démenti par le président de l'association Olivier Pagezy lundi dernier, qui a affirmé que les finances du navire "sont saines".

Une participation des communes de 20 à 30 000 euros par jour

Pour les villes visitées par le célèbre navire, il en coûte de 20 à 30 000 euros par jour. En mai, l'Hermione s'est amarrée trois jours à Dieppe, dont l'administration a déboursé 78000 euros. Somme similaire pour la ville de Cherbourg, pour une visite de quatre jours, finalement écourtée à cause du mauvais temps. Les municipalités semblent s'y retrouver en terme de fréquentation et d'image.

Carte du festival Débord de Loire 2019
Carte du festival Débord de Loire 2019 (Débord de Loire 2019)

L'Hermione participe depuis son voyage inaugural à de multiples événements nautiques ou historiques et devrait être la figure de proue d'un projet touristique ambitieux à Rochefort (Charente-Maritime), où elle a été construite. Actuellement, on peut l'admirer sur les bords de l'estuaire de la Loire dans le cadre des festivités Débord de Loire 2019, et sera à Nantes samedi.

Vous êtes à nouveau en ligne