Confiseries françaises : à la rencontre de la réglisse de Montpellier

Quelques petites douceurs pour les papilles sont toujours appréciables. La série du 12/13 sur les confiseries françaises se poursuit et, cette fois, c’est au tour de la réglisse de Montpellier (Hérault) de révéler ses secrets.

Il y a 70 ans, Montpellier (Hérault) comptait six réglisseries ; il n’en reste désormais plus qu’une. Mais bien des habitants ne savent pas qu’elle est emblématique de leur ville. Dans une fabrique ouverte depuis plus de 100 ans, une des spécialités est la grise, une réglisse vanillée. On l’obtient en mélangeant du sucre, du sirop de réglisse, de la vanille et de la gomme arabique fondue.

Un produit souple et moelleux en bouche

"Le but est d’avoir un produit assez souple, assez aéré et moelleux en bouche", explique Kilian Kpamegan, responsable production et qualité chez Auzier-Chabernac. Chaque semaine, deux tonnes de cette spécialité sont préparées dans cette usine. Gilda Castellani, conditionneuse, prend plaisir à perpétuer la tradition : "C’est très agréable à couper. Il reste le côté familial et le côté agréable du bonbon à l’ancienne."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne