Clermont-Ferrand : la cathédrale renforce son système de sécurité

France 2

Après la catastrophe de Notre-Dame de Paris l'an dernier, l'incendie de la cathédrale de Nantes ce week-end, la question de la sécurité des monuments historiques se pose. La menace est prise très au sérieux à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, où des systèmes ont été installés dans la cathédrale pour faciliter l'intervention des pompiers. 

La solidarité et la prière pour des fidèles de la cathédrale de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, bien démunis face à l'incendie de la cathédrale de Nantes, en Loire-Atlantique. "C'est terrible de voir ce patrimoine qui part en fumée", se désole un homme. La prière permet de se recueillir, mais elle ne suffirait pas si un incendie dans la cathédrale de Clermont-Ferrand venait un jour à se déclarer. Toutes les hypothèses ont été envisagées et un dispositif de sécurité a été mis en place. 

Une colonne sèche pour alimenter rapidement chaque niveau en eau

"Le bâtiment est surveillé 24h sur 24 par des appareils de détection d'incendie. Il y a des détecteurs dans tout l'édifice", explique le Père Paul Destable, recteur de la cathédrale de Clermont-Ferrand. Quelques mois après l'incendie de Notre-Dame de Paris, un exercice avait été réalisé pour se préparer à un tel événement et mettre à l'abri les oeuvres de la cathédrale. Depuis, des aménagements ont été réalisés, comme une colonne sèche qui permet d'alimenter rapidement chaque niveau en eau. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne