Châteaudun : la difficile réhabilitation d'un patrimoine militaire

Depuis dix ans, la ville de Châteaudun, en Eure-et-Loir, voit partir tous ses soldats et se lance dans un programme de réhabilitation des terrains militaires.

Après la fermeture de son ancienne caserne militaire, Châteaudun (Eure-et-Loir) a vu déserter tous ses militaires. Le maire de la commune a décidé de réhabiliter les lieux en une école d'infirmières, une maison de retraite et un parc. Une page qui se tourne dans la douleur. "C'est une blessure profonde et ça ressemble à un deuil. Pour faire le deuil, il faut être actif", explique Alain Venot, maire de Châteaudun.

Châteaudun espère une prise de conscience au sommet de l'État

La commune de 13 000 habitants veut renaître, mais elle doit faire face à la fermeture d'une base aérienne. 300 autres soldats vont alors quitter la ville. Ces dernières années, Châteaudun n'attire plus vraiment les investisseurs. En sillonnant la ville en voiture, on peut observer des sites à l'abandon, d'anciens fleurons industriels. Impuissants face aux difficultés, les habitants espèrent aujourd'hui une prise de conscience au sommet de l'État pour qu'enfin Châteaudun relève la tête.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne