Les anges de la chapelle royale de retour à Versailles après deux ans de restauration

Un des anges de la Chapelle Royale de Versailles
Un des anges de la Chapelle Royale de Versailles (Y. Dorion / France 3 Aquitaine)

Ils ont été restaurés dans les ateliers spécialisés de la SOCRA en Dordogne.

Ils sont pratiquement prêts à veiller à nouveau sur la chapelle royale de Versailles. Après deux ans de restauration, les anges ont attéri sur la toiture toujours en travaux. Il reste à les dorer, pour leur rendre leur vrai visage.

Un ange vole au dessus du château de Versailles. Il revient avec deux autres anges, chez lui, prendre place sur le toit de la chapelle royale en cours de restauration.

Ces trois anges en plomb, signés Guillaume Coustou et Pierre Lepautre en 1707,  pèsent entre huit cent kilos et une tonne. Ils ont été restaurés au fer et au plomb, comme à l'époque. Un travail minutieux confié à la Socra, une entreprise de Dordogne spécialisée, qui a déjà restauré l'archange du Mont Saint-Michel. Il a fallu nettoyer les sculptures, puis gérer les problèmes de soudure et de déchirures, car le plomb est un matériau très maléable.

Ce retour des anges, marque la fin de la restauration de la charpente. Il reste à les habiller d'or pour qu'ils retrouvent leur lustre originel.

La restauration de la chapelle royale, actuellement recouverte d'une bâche en trompe l'oeil, est la plus grande réhabilitation du château de Versailles depuis un siècle. Les travaux devraient s'achever d'ici un an.

Vous êtes à nouveau en ligne