Mexique : des archéologues affirment avoir découvert le plus ancien site maya connu à ce jour grâce à la télédétection laser

Vue aérienne de l\'ancien site Aguada Fénix, au Mexique, le 3 juin 2020.
Vue aérienne de l'ancien site Aguada Fénix, au Mexique, le 3 juin 2020. (REUTERS)

Le site aurait été construit entre 1 000 et 800 ans avant J.-C. dans l'Etat de Tabasco, près de la frontière du Guatemala, rapporte la revue "Nature".

Fini les longues heures à creuser et faire des recherches à même le sol. Une équipe internationale de chercheurs de l'université de l'Arizona (Etats-Unis) a mis au jour le plus ancien site attribué aux Mayas au Mexique, rapporte mercredi 3 juin la revue Nature (article en anglais). Cette découverte a été permise grâce à la technique de télédétection par laser, dont l'instrument s'appelle un Lidar. Grâce à ses rayons, il permet de créer des cartes 3D du sol. Embarqué dans un avion, il a permis de découvrir cet immense site dont la principale structure est appelée Aguada Fénix, détaille Courrier International, citant New Scientist.

Située dans le sud-est du Mexique, près de la frontière guatémaltèque, la structure aurait été construite entre 1 000 et 800 ans avant J.-C.. Elle mesure près de 400 mètres de large, 1 400 m de long et 10 à 15 m de haut. Dans le cadre de cette recherche, l’équipe de scientifiques conduite par Takeshi Inomata a balayé une zone de plus de 800 km2 et a repéré une vingtaine de sites, dont un endroit destiné aux cérémonies baptisé Aguada Fénix, détaille Le Monde (article payant).

Un site olmèque ou un site maya ?

Les chercheurs estiment qu’entre 3,2 et 4,3 millions de mètres cubes de terre ont été utilisés pour construire cette plateforme, nécessitant le travail de milliers de personnes, reprend Courrier international. Le site, horizontal, ne présente pas de structure pyramidale. "Tout le complexe d’Aguada Fénix semble obéir à une conception égalitariste”, suggère alors New Scientist. 

Cette construction laisse également penser qu'il pourrait s'agir d'un site construit par une autre civilisation. "Il y a toujours eu un débat afin de savoir si la civilisation olmèque avait mené au développement de la civilisation maya, ou si les Mayas s'étaient développés indépendamment, indique Takeshi Inomata, citée par Futura ScienceNotre étude se concentre donc sur une zone clé entre les deux."


Vous êtes à nouveau en ligne