Le corps d'un général de Napoléon peut-être retrouvé en Russie

FRANCE 3

En Russie, des archéologues pensent avoir découvert la dépouille d'un général de Napoléon. L'ADN n'a pas encore parlé, mais le général Gudin, l'homme en question mort en 1812, a son nom d'inscrit sur l'Arc de triomphe.

C'est l'histoire d'un général aujourd'hui oublié : le général Gudin, mort pendant la campagne de Russie. Un héros des guerres napoléoniennes, proche de l'empereur, dont on pensait avoir perdu la trace à jamais. Sa famille, en Bretagne, a conservé des objets qui se transmettent soigneusement de génération en génération. À commencer par le portrait de l'ancêtre. "C'est le portait du général Charles-Étienne Gudin qui a été un général de division de l'Empire. Il a été à la même école que Napoléon, c'était un de ses camarades de classe", raconte avec fierté Albéric d'Orléans. Il deviendra un des meilleurs amis de l'empereur. La famille a gardé une lettre, mais depuis, son corps était introuvable.

Inhumation aux Invalides ?

À 3 000 kilomètres de là, Igor Yassinski avait lui aussi un ancêtre qui a combattu dans les troupes de Napoléon. Il a acheté un terrain où il a construit sa datcha. "Est-ce vous pouvez vous imaginer que l'empereur Napoléon est passé par ici avec sa grande armée, l'armée russe également", dit-il. Il connait très bien l'endroit où s'est nouée la bataille de Valoutina Gora, là où s'est noué le destin du général Gudin. Blessé, il a succombé à ses blessures, mais son corps était introuvable. Une équipe d'archéologues a commencé de nouvelles fouilles et a trouvé un cercueil avec un corps. Son principal descendant aimerait désormais que son corps soit rapatrié en France et inhumé aux Invalides.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne