Archéologie : une gravure inédite pour son âge découverte à Angoulême

France 3

Des gravures préhistoriques exceptionnelles ont été mises au jour par hasard lors d'un chantier à Angoulême (Charente). La découverte a été rendue publique mercredi 5 juin. Parmi les trouvailles, une plaquette datant de 12 000 ans avant notre ère.

C'est sur un chantier en plein cœur d'Angoulême (Charente) qu'en novembre dernier, l'archéologue Miguel Biard découvre trois jours avant la fin des fouilles une petite plaque en pierre qui aurait pu passer inaperçue. En regardant de plus près, il découvre les gravures de deux chevaux, d'un cervidé et d'un auroch, l'ancêtre des bovins. Des traits extrêmement fins et réalistes jusqu'au pelage de l'animal.

Une découverte inédite

Ces représentations figuratives sont inattendues à cette période du paléolithique. "À partir de l'Azilien, vers -12 000 ans, âge de la plaquette, tous les indices qu'on pouvait avoir sur l'art, c'était de l'art abstrait, des points et des traits sur des galets, mais jamais d'art figuratif comme on a découvert à Angoulême", explique Miguel Biard. Une découverte exceptionnelle qui sera présentée au public à Angoulême la semaine prochaine. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne