Alimentation : la renaissance de la dernière vinaigrerie familiale d'Orléans

FRANCE 3

La France est renommée pour le luxe, la gastronomie, la mode... mais aussi pour son vinaigre. De jeunes entrepreneurs y croient et ils viennent d'ailleurs de racheter le dernier vinaigrier à Orléans (Loiret).

Paul-Olivier Claudepierre et David Matheron viennent de réaliser leur rêve. Ils ont racheté il y a six mois la dernière vinaigrerie familiale d'Orléans (Loiret). Pour ces hommes d'affaires, la tradition est un atout. "C'était dans les critères d'investissement, de sociétés que l'on souhaitait racheter, c'était de trouver une maison où il y ait un vrai savoir-faire, qui soit unique, une maison qui ait une histoire, qui fasse des produits exceptionnels, qui nous permettent d'exporter", expliquent les entrepreneurs.

700 000 bouteilles produites chaque année

Le vinaigre est fabriqué selon la même méthode traditionnelle depuis 1797. Il faut trois semaines au vin pour se transformer en vinaigre. 700 000 bouteilles sortent chaque année de la ligne de production. La recette des nouveaux patrons, faire des vinaigres d'Orléans un produit star, à l'image du vinaigre balsamique présent sur les tables du monde entier. Leur objectif, multiplier par deux le chiffre d'affaires. Pour cela, ils comptent aussi développer de nouveaux produits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne