Vieilles Charrues : Suzane, Clara Luciani, Charline Mignot le succès des chanteuses francophones

Suzane, révélation de la scène française, au festival les Vieilles Charrues, le 19 juillet 2019
Suzane, révélation de la scène française, au festival les Vieilles Charrues, le 19 juillet 2019 (JEAN-BAPTISTE QUENTIN / MAXPPP)

Elles sont partout cet été. Aux Vieilles Charrues comme ailleurs en France, les jeunes chanteuses françaises frappent fort. Rencontre avec Suzanne, Clara Luciani et Charline Mignot. 

Elles ont moins de 30 ans, chantent en français et sont les révélations de l'année. A l'image de Suzane, 28 ans, qui était serveuse dans un bar parisien il y a encore quelques mois. Cet été, avec 32 concerts, elle est l'artiste la plus programmée dans les festivals français. Aux Vieilles Charrues, le public a été emporté par l'énergie et les textes de l'Avignonnaise. Celle qui aime dire qu'elle est une conteuse d'histoires vraies a envoûté les festivaliers avec ses rythmes électro. Et elle écrit uniquement en français. "Je pense qu'il vaut mieux comprendre les histoires pour les raconter" explique Suzane. "J'ai beaucoup écouté Piaf, Brel, Barbara, Renaud, Balavoine...des gens qui manient les mots de la langue française"

Clara Luciani, la confirmation

Du haut de ses 27 ans, Clara Luciani fait déjà figure d'artiste confirmée, elle qui a obtenu cette année une Victoire de la Musique et dont le tube La grenade est dans toutes les têtes. La nouvelle génération de chanteuses française n'a pas froid aux yeux. Elles ont toutes beaucoup travaillé pour que leur rêve devienne réalité. Auteures-compositrices-interprètes et féministes, ces artistes libres et indépendantes portent la voix de nombreuses jeunes femmes. Pour Clara Luciani aussi, chanter et écrire en français est important. "J'ai toujours envie que ça soit percutant. Et pour être percutant, il faut être précis. je ne pourrai pas avoir cette précision en anglais"

L'importance des réseaux sociaux

Elle n'est pas française mais Suisse, et manie aussi la langue de Molière. Charline Mignot, alias "Vendredi sur mer" a fait sensation lors de cette 28e édition des Vieilles Charrues. Lascive et sensuelle, l'artiste de 24 ans oscille entre rap et électro-pop pour présenter sa vision du monde à travers des textes autobiographiques. Pour elle, les artistes n'ont plus besoin d'écrire à tout prix en anglais pour être repérés. "Avant, chanter en anglais, c'était une façon d'attirer un plus large public. Car il n'y avait que la télévision et les disques pour se faire connaître. Mais maintenant, il y a Instagram". Comme ses consoeurs, Charline Mignot sillonne les routes tout l'été. Trois jeunes femmes bien dans leur temps et pleines de talents. 

Vous êtes à nouveau en ligne