VIDEO. Yann Moix estime que Michael Jackson ne pouvait pas être pédophile car il était lui-même "un enfant"

Michael Jackson lors d\'un concert à Vienne (Autriche), le 2 juillet 1997.
Michael Jackson lors d'un concert à Vienne (Autriche), le 2 juillet 1997. (LEONHARD FOEGER / REUTERS)

Le chroniqueur a réagi, samedi, au témoignage de deux proches du chanteur, qui l'accusent d'agressions sexuelles quand ils étaient enfants, dans un nouveau documentaire.

C'est une théorie défendue depuis longtemps par certains fans du chanteur. Samedi 9 mars, dans l'émission "Les Terriens du samedi" sur C8, c'est le chroniqueur Yann Moix qui a pris la défense de Michael Jackson, face au témoignage de deux anciens proches qui l'accusent d'agressions sexuelles quand ils étaient mineurs dans le documentaire Leaving Neverland. "Michael Jackson était un enfant", estime Yann Moix, "or un enfant, ça ne couche pas avec les autres enfants".

L'écrivain et chroniqueur intervenait dans l'émission pour décerner son "Moix d'or de l'indécence" et a expliqué qu'il l'attribuait à au documentaire Leaving Nerverland. Il ne s'est pas caché d'être un fan du chanteur : "J'adore Michael Jackson, j'ai toujours adoré Michael Jackson, et je le défendrai jusqu'au bout"

Un "im-pédophile"

Il accuse le documentaire d'"oublier la présomption d'innocence", de mettre en avant de "soi-disant révélations", et de "ne rien comprendre" à la personnalité de la star. Poursuivant dans son idée que la star était elle-même un enfant, Yann Moix explique avoir "décidé d'intenter un procès à toutes les femmes adultes ayant couché avec Michael Jackson", et le qualifie d'"im-pédophile", l'inverse d'un pédophile. Le tout sous les rires du public.

Rappelons qu'à l'époque des faits décrits par les deux témoins de Leaving Neverland, Michael Jackson était âgé d'une trentaine d'années. James Safechuck et Wade Robson disent avoir rencontré le chanteur à respectivement 10 et 7 ans. Le premier raconte que le chanteur l'a "initié à la masturbation", et le second affirme avoir subi des carresses et des fellations. Tous deux racontent également comment Michael Jackson a œuvré pour se rapprocher d'eux et les isoler de leurs familles.

Il ne sont pas les premiers à avoir accusé Michael Jackson de pédophilie : en 1993, un adolescent de 13 ans, Jordan Chandler, avait accusé le chanteur de faits similaires. L'affaire s'était conclue par un accord avec la famille du garçon. Un autre adolescent avait ensuite porté plainte, mais Michael Jackson avait été acquitté. Wade Robson avait témoigné en sa faveur lors de ces deux affaire. Mais il avait ensuite tenté d'attaquer en justice les héritiers de Michael Jackson, tout comme James Safechuck. Leurs plaintes avaient été rejetées, les faits étant préscrits. 

Le documentaire a été diffusé les 3 et 4 mars aux Etats-Unis, et le sera le 21 mars en France, sur M6.

Vous êtes à nouveau en ligne