VIDEO. Les rockeuses russes de Pussy Riot maintenues en détention

APTN

Les trois jeunes femmes, détenues depuis mars dernier pour avoir chanté une "prière punk" anti-Poutine dans la cathédrale de Moscou (Russie), ont vu leur maintien en prison prolongé jusqu'en janvier prochain, lors d'une audience préliminaire lundi 23 juillet.

Audience sous haute protection policière au tribunal Khamovnitcheski de Moscou (Russie), lundi 23 juillet. Les trois membres du groupe féministe punk Pussy Riot, Nadejda Tolokonnikova, 22 ans, Ekaterina Samoutsevitch, 29 ans, et Maria Alekhina, 24 ans, sont accusées d'avoir "insulté" et "infligé des blessures morales profondes à des chrétiens orthodoxes". Elles encourent sept ans de prison pour "hooliganisme". Leur maintien en détention a été prolongé jusqu'en janvier 2013. Le tribunal a fixé le début du procès au 30 juillet.

Les trois jeunes femmes sont poursuivies pour avoir improvisé le 21 février, encagoulées, avec guitares et sonorisation, une "prière punk" intitulée Marie mère de Dieu - chasse Poutine ! à l'intérieur de la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou. Elles avaient dit avoir notamment voulu dénoncer la collusion de l'Eglise orthodoxe et de l'Etat.

Vous êtes à nouveau en ligne