VIDEO. Dans "Allez les gros", Marwa Loud prône l'acceptation de soi

BRUT

Depuis son plus jeune âge, elle est victime de grossophobie. Dans son morceau "Allez les gros", elle prône l'acceptation de soi-même. Brut a rencontré Marwa Loud. Elle raconte.

Victime de grossophobie depuis son plus jeune âge, Marwa Loud vient de sortir avec Naza "Allez les gros", un message d'acceptation. Si elle est consciente que dans son métier cela est fréquent de devoir affronter des "haters", elle rappelle toutefois qu'on n'est jamais "vraiment préparés". "Quand ça traverse les murs du collège, ça devient plus compliqué parce que là, quand tu es face à ça, tu te dis merde (...) c'est une partie de la France qui te juge en fait", confie Marwa Loud.

Je ne suis pas mannequin, je ne suis pas top modèle, donc pourquoi me juger sur un physique parce qu'au final on a très peu de critiques sur ma musique.

Marwa Loud

à Brut.

Pour Marwa Loud, la grossophobie est une forme de discrimination. "Et si les gens n'arrivent pas à comprendre que c'est une discrimination, je pense vraiment que c'est parce qu'ils ne l'ont pas vécu tout simplement", estime-t-elle. L'artiste a tenu à s'adresser à un public jeune en tournant son clip dans un collège : "C'est vraiment à cet âge-là que tout se passe en fait." Aujourd'hui, le mot d'ordre de Marwa Loud est l'acceptation. "Que tout le monde s'assume et s'accepte comme il est", lance-t-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne